Chat

DSCN2716.JPG


Bonnie s’arrache les poils

Bonnie est une petite chatte de 2 ans ; elle est envoyée par son vétérinaire traitant parce qu’elle s’arrache les poils sous le ventre et le long des postérieurs: la peau est glabre, mais il n’y a pas de blessures. Bonnie a été traitée contre les parasites, ce qui n’a rien changé au problème. Le vétérinaire pense à un problème de comportement, parce que tout a commencé lors du départ en voyage de l’ami de la propriétaire ; cette dernière pense que Bonnie s’est ennuyée de lui.

DSCN2711.JPG

Bonnie est très nerveuse et très peureuse ; au cabinet, elle se cache dans sa caisse. Si je la fait sortir, elle explore ventre au sol quelques mètres du cabinet puis retourne dans sa cage. Il est impossible à la propriétaire de lui donner des médicaments. A la maison, elle est câline, mais elle est vite apeurée aussi ; le moindre bruit, le moindre changement, et elle disparaît pour quelques minutes. Si elle est stressée, la peau de son dos fait comme des vagues. En comportement, elle montre ce qu’on appelle un trouble « anxiété généralisée ».

Une dose unique à donner en deux fois en rentrant à la maison ; la propriétaire devait me rappeler 1 mois plus tard pour me donner des nouvelles. Mais je n’en ai reçu aucune. Après 6 mois, alors que je devais préparer un séminaire sur l’anxiété et que je recherchais des cas pour l’illustrer, je suis tombée sur le dossier de « Bonnie ». J’ai alors appelé la propriétaire pour lui demander comment allait la minette : les poils avaient recommencé à pousser très rapidement après l’administration du médicament, après un mois on ne voyait presque plus la peau rose, et maintenant tout était normal. En fait, elle avait oublié de m’appeler car tout s’était bien passé !

     © Colette Pillonel 2017