Les principes

La loi des semblables : Similia similibus curentur

Administré à un individu sain et sensible à cette substance, le médicament homéopathique provoque des symptômes comparables à ceux présentés par  l’individu que l’on veut guérir. On dit aussi «guérir le mal par le mal». Ainsi, pour soigner un malade, on utilise une substance qui produit sur un organisme sain des symptômes semblables à ceux que l’on veut guérir : le similimum. S. Hahnemann a repris les principes énoncés par Hypocrate 4 siècles avant J.-C. 

La dose infinitésimale
La maladie fait suite à un déséquilibre de la force vitale, un déséquilibre énergétique. Pour soigner la force vitale du patient, l'homéopathe utlise des médicaments qui agissent à un niveau énergétique. Ces médicaments sont préparés d'une manière particulière, ils sont dilués et dynamisés; la concentration de matière est infime voire imperceptible et seule l'énergie de la substance est active; on parle de médicament à dose infinitésimale.

Un seul médicament est utilisé à la fois, qui donne au corps une information énergétique précise. La durée d'action du médicament varie selon les dilutions utilisées (minutes à années). Il faut donc éviter de prendre ou répéter un médicament sans l'avis de votre homéopathe

Hering.png

La loi de Hering
La guérison va de l’intérieur vers l’extérieur, du haut vers le bas, dans l’ordre inverse de l’apparition des symptômes. D'anciens symptômes peuvent réapparaître, ce processus est nécessaire à la guérison et ne doit pas être interrompu.

S. Hahnemann

S. Hahnemann
     © Colette Pillonel 2017